Aimer le monde passionnément

8 octobre 1967. C’était la première fois que l’on disait une Messe en plein air, sur le campus de la jeune Université de Navarre. Après la lecture de l’Evangile, Josémaria Escriva prit dans ses mains vigoureuses les feuilles sur lesquelles il avait écrit un texte. Il s’approcha lentement du micro et, étonnamment, lui, qui aimait prêcher de façon directe et vive, se mit à lire son homélie. Il tenait à bien cerner le texte, un texte élaboré, distillé, presque sculpté.

Ces mots retentirent fermement et allèrent droit au cœur de beaucoup. Cinquante ans plus tard, ils inspirent toujours des hommes et des femmes partout dans le monde en les encourageant à trouver Dieu dans les réalités les plus quotidiennes.

Audio

 

Texte

“Beaucoup de choses sont à même de changer, mais nous, nous mènerons toujours une vie ordinaire et banale où nous pourrons rencontrer le Christ”.
Mgr. Fernando Ocáriz, Prélat de l’Opus Dei

Le lieu de la rencontre

Là où se trouvent vos frères les hommes, là où sont vos aspirations, votre travail, vos amours, là se trouve le lieu de votre rencontre quotidienne avec le Christ. C’est au milieu des choses les plus matérielles de la terre que nous devons nous sanctifier, en servant Dieu et tous les hommes.

Dieu nous attend

C'est au laboratoire, au bloc opératoire d'un hôpital, à la caserne, dans une chaire d’université, à l’usine, à l’atelier, aux champs, au foyer familial et au sein de l’immense panorama du travail, c’est là que Dieu nous attend chaque jour. Sachez-le bien: il y a quelque chose de saint, de divin, caché dans les situations les plus ordinaires et c’est à chacun d’entre vous qu’il revient de le découvrir.

Ici ou jamais

Ou bien nous savons trouver le Seigneur dans notre vie ordinaire, ou nous ne le trouverons jamais. Aussi puis-je vous dire que notre époque a besoin que l’on restitue, à la matière et aux situations qui semblent les plus banales, leur sens noble et originel, qu'on les mette au service du Royaume de Dieu, qu'on les spiritualise, en en faisant le moyen et l'occasion de notre rencontre continuelle avec Jésus-Christ.

Petites choses

Cette doctrine de la Sainte Écriture qui est, comme vous le savez, au cœur même de l'esprit de l'Opus Dei, doit vous porter à réaliser votre travail avec perfection, à aimer Dieu et les hommes en faisant avec amour les petites choses de votre journée, découvrant ainsi ce quelque chose de divin que recèlent les détails. Et c’est à point nommé que l’on peut citer ici ces vers du poète castillan : Prenons le temps de bien écrire, car plus que de faire, il importe de bien faire.

Dans votre cœur

Sur la ligne de l'horizon, mes enfants, le ciel et le terre semblent se rejoindre. Mais non, là où ils s'unissent, en réalité, c'est dans votre coeur, lorsque vous vivez saintement la vie ordinaire.

Des décisions personnelles

Un homme qui sait que le monde — et non seulement l'église — est son lieu de rencontre avec le Christ, aime ce monde, tâche d'acquérir une bonne préparation intellectuelle et professionnelle, établit en toute liberté ses propres jugements sur les problèmes du milieu où il évolue; de ce fait, il prend ses propres décisions, et, parce que ce sont les décisions d'un chrétien, elles découlent aussi d'une réflexion personnelle, qui tâche humblement de saisir la volonté de Dieu dans les détails, petits et grands, de la vie.

Audio

Texte